drapeau_italie

 

 

carte_de_l_italie1

 

 

 

 

L'Italie est un pays d'Europe méridionale, membre fondateur de l'Union européenne, de l'OTAN (ainsi que de l'Union de l'Europe occidentale depuis 1954), ainsi que de la zone euro. Sixième puissance économique mondiale, l'Italie est aussi membre du G8 (et auparavant du G7).

 

italie_rome_33

L'Italie est une démocratie parlementaire, basée sur le travail, gouvernée selon l'équilibre des pouvoirs établi par Montesquieu, avec trois pouvoirs indépendants : le Gouvernement, le Parlement et la Justice

Géographie de l'Italie

 

italie_01

L'Italie est subdivisée en 20 régions (15 de statut simple et 5 régions autonomes), elles-même divisées en 102 provinces.

Articles détaillés : Régions d'Italie ~ Liste des provinces italiennes

 

Fleuves et lacs

Les fleuves et rivières les plus importants sont :

lac_de_come_5

Les lacs les plus importants sont :

lac_majeur_4

 

Carte & Plan
    Italie : carte générale
    carte des régions d'Italie & provinces, communes (office de tourisme italien)
    la province (provincia) en Italie correspond au département en France
    carte des régions d'Italie & origine des noms (en italien)
     
    carte routière de l'Italie (grand format)
    carte routière : routes principales
     
   

italie_lucques_

     
localisation des communes d'Italie sur une carte avec le relief
    les plus beaux villages d'Italie : i borghi più belli d'Italia
    parcs naturels (nationaux et régionaux), réserves naturelles
 
 
Italie antique
    table de Peutinger l'ancêtre des cartes routières ! (IVe siècle) tout l'empire romain
    cartes historiques de l'empire romain
     
   

Pompei : plan, sculptures, fresques...

italie_naples_pompei4

     
    Rome antique
    civilisation romaine
 
    histoire de l'Italie (clio)
 

Située juste au sud de l'île de Corse, la Sardaigne est la deuxième plus grande île (24 090 km²) de la Méditerranée après la Sicile; elle se trouve à mi-chemin entre l’Italie et la Tunisie, et s'étend sur environ 267 km de long et sur 120 km de large.

sardaigne_4

La Sardaigne a obtenu son statut d’autonomie de l'Italie et forme une région «à statut spécial» depuis 1948: la Regione Autonoma della Sardegna.  La Sardaigne compte trois provinces: Cagliari, Nuoro et Sassari.

Voici une île peuplée plutôt de bergers que de pêcheurs où, d'avril à octobre, on peut goûter aux joies du tourisme balnéaire et partir à la découverte de son extraordinaire patrimoine naturel dans les régions de la Gallura, la Barbagia et de l'Ogliastra. Les plages de Sardaigne comptent parmi les plus belles de la Méditerranée, et les plus calmes aussi, grâce à la faible présence humaine sur ses 1 850 km de côtes. De plus, ses côtes sont cristallines et poissonneuses, idéales pour la baignade et la plongée. Autrement dit, une nature intacte dont peu de ses voisines de la grande bleue peuvent encore se vanter. Si elle est moins boisée que la Corse, ses paysages sont tout de même moins secs qu'en Sicile ou en Crète.

sardaigne_sassari_7

Le cœur de la Sardaigne est montagneux, à cause de l'érosion qui a modelé son relief en créant des gorges, des falaises calcaires et des vallées, mais peu de plaines et de hauts plateaux. La couleur dominante est le bleu ponctué de rouge et de marron ; un gigantesque amas rocheux où les sommets granitiques et le maquis semblent posés directement sur la mer. Et, à l'intérieur, d'énormes forêts de chênes verts séculaires et de lentisques, des collines couvertes d'oliviers... Plus haut encore, la puissance du vent fait plier les troncs des chênes-lièges, les contraignant à une éternelle révérence.
Côté culture, l'île recèle des ruines archéologiques comme les nuraghes (habitations primitives), des tombes des géants, des églises romanes et affiche une longue tradition de fêtes religieuses et païennes. Ajoutez à ceci une petite hôtellerie familiale et une gastronomie composée de saveurs locales et authentiques... de quoi faire tarir tous les clichés qui font de la Sardaigne une destination confidentielle réservée à la jet-set. Fuyez la Costa Smeralda et ses clones balnéaires (Villasimius), choisissez n'importe quel mois sauf août et vous serez sans doute conquis par les charmes de cette île si proche et pourtant si exotique.

sardaigne_5

 

 

 

 

La Sicile (en italien: Sicilia) forme la plus grande île de la Méditerranée et appartient à l'Italie. Avec ses îlots adjacents, la Sicile couvre une superficie de 25 708 km², soit un peu moins que la Belgique. Située tout au sud-ouest de l’Italie dont elle est séparée par le détroit de Messine, large de seulement 3 km, l’île de Sicile forme une région autonome depuis 1948.

sicile_1

La Sicile présente la forme d'un triangle comprenant trois pointes, des promontoires que le drapeau sicilien symbolise par trois jambes repliées au genou s'irradiant de la tête d'une Gorgone (Méduse, probablement). Cette région, dont l'Etna est le mont le plus célèbre en raison de ses éruptions volcaniques, est fragilisée par les tremblements de terre.

sicile_etna_4

La Sicile compte les provinces suivantes: Agrigente, Caltanisetta, Catane, Enna, Messine, Palerme (chef-lieu), Raguse, Syracuse, Trapani. La grande majorité de la population parle le sicilien comme langue maternelle.

italie_sicile__taormina4

La Sicile, c’est la plus grande île de la Méditerranée. Ce fut aussi le point de rencontre de nombreuses cultures, ce qui lui vaut de s’être forgée une atmosphère bien à elle. Sous un même soleil éclatant, se retrouvent de fabuleux vestiges grecs, des cathédrales et des châteaux normands, des jardins arabes, des palais et des églises au baroque hispanisant. Les artistes siciliens ont su enrichir ces courants artistiques venus d’ailleurs, créant un art propre à cette île, et très original.
La Sicile, c’est également un art de vivre particulier, une façon décalée de voir les choses, parfois bien déroutante pour un étranger. Une âme profonde et secrète. Et puis, en vrac, c’est l’Etna, les anchois, le marsala…

sicile_palerme_3

 

 

La Calabre

 

Tout au sud de l'Italie la Calabre est une région mystérieuse et encore inexplorée qui s'ouvre sur les eaux cristallines des mers Tyrrhénienne et Ionienne.

Haut lieu de la Magna Grecia elle recèle encore des villes et des sites aux noms évocateurs comme Locri ou Sibari. Côté nature, la Calabre offre des centaines de kilomètres de côtes et des massifs montagneux dont ceux de la Sila et de l'Aspromonte.

Mais ce qui frappe le plus en Calabre de nos jours, c'est l'alliance entre la modernité et la tradition. Le piment qui relève tous les plats de la région en est un exemple surprenant. Il est devenu le symbole de l'identité de tout un peuple qui, fier de ses racines, désire cependant appartenir en tous points au XXIème siècle.

 

Ville éternelle devant l’éternel, Rome est l’une des révélations d’un voyage en Italie. Nulle part ailleurs, vingt-huit siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une cité. Le centre de la péninsule italienne bourdonne de l’effervescence de ses hauts lieux culturels, de Florence à Assise et de Sienne à Pérouse.
Mais sillonner la Toscane et l’Ombrie, c’est aussi goûter à la douceur de la lumière et des paysages, loin des sentiers battus. Plus au sud, un vent d’optimisme souffle sur la cité parthénopéenne, les Napolitains sont réconciliés avec leur ville, qui ne les avait pas attendus pour dégager, elle aussi, un charme irrésistible. Car on a rarement vu de ville aussi émouvante, aussi attachante, mais, en même temps, aussi impalpable.
Porte d’Orient et clef du Sud, Naples pourrait bien vous surprendre et vous ouvrir les portes des paysages apuliens et de Calabre…

 

Tous les chemins mènent à Rome, c'est bien connu. Inutile aussi de dire que Rome est l'une des grandes révélations d'un voyage en Italie. Nulle part ailleurs, 28 siècles d'histoire ne sont aussi présents dans une ville. Les temples et les amphithéâtres romains, certains étonnamment intacts malgré la négligence des autorités italiennes, font partie intégrante de l'urbanisme. Les innombrables églises témoignent des premiers temps de la chrétienté ou affichent un baroque plus ou moins fastueux. Les palais Renaissance, les fontaines et les places baroques, ou encore les ruelles au charme médiéval, en font un lieu où tous les styles se côtoient. Amateur de belles pierres, pensez à agrémenter votre séjour par la découverte de la cuisine romaine et italienne. Oubliez votre guide préféré de temps en temps, et entrez là où bon vous semble : vous en ressortirez peut-être de fort bonne humeur, ou le ventre bien rond... N'oubliez pas encore de saisir toutes les opportunités qui vous sont offertes pour faire la connaissance des Romains, lesquels vous proposeront peut-être d'aller respirer le bon air dans les environs charmants de la capitale italienne.

 

 

On croit tous connaître Venise par cœur, à travers les cartes postales et les innombrables clichés de gondoles, de canaux et bien sûr de masques de carnaval. On s’aperçoit en fait qu’aucune photo ne rendra jamais l’incroyable charme des petites rues tortueuses et des places, et surtout la plus incroyable des surprises : toute une ville sans une seule voiture. Venise la Sérénissime a cette faculté unique de provoquer l'étonnement à chaque fois que l'on y retourne, et ceux qui y vont pour la énième fois ressentent toujours cette émotion indescriptible